Catégories
Europe actualité

Les députés veulent que la Commission soutienne les Balkans occidentaux dans la lutte contre COVID-19 – EURACTIV.fr

À la lumière de l'épidémie de coronavirus, quatre députés ont envoyé une lettre à la Commission européenne pour demander un soutien aux pays des Balkans occidentaux et leur inclusion dans le régime d'autorisation d'exportation des dispositifs médicaux de l'UE.

Dans la lettre adressée le 20 mars à la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, les députés Lukas Mandl (Autriche, PPE), Viola von Cramon-Taubadel (les Verts, Allemagne), Ilhan Kyuchyuk (Bulgarie, Renew Europe) et Andrey Kovachev (Bulgarie , PPE) a appelé la Commission à introduire des mesures efficaces pour aider les pays des Balkans occidentaux à lutter contre le virus.

La question a également été discutée lors du Conseil européen du 24 mars.

Les députés ont appelé à l'inclusion des six pays des Balkans occidentaux dans le régime d'autorisation d'exportation de l'UE, qui couvre actuellement les États membres de l'UE ainsi que l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et le Royaume-Uni. Les six pays des Balkans sont l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, le Monténégro, la Macédoine du Nord et la Serbie.

Les exportations d'équipements de protection en dehors de l'UE seraient soumises à une autorisation d'exportation pendant au moins six semaines pour protéger la consommation intérieure, a annoncé la Commission.

Comme indiqué par EURACTIV, à la suite d'une initiative d'achat conjointe de la Commission européenne, les États membres ont acheté des équipements de protection individuelle pour lutter contre le COVID-19 qui devrait arriver dans deux semaines.

La Bulgarie est l'un des 25 pays participant à l'appel d'offres. Un marché public similaire sera également effectué pour les respirateurs respiratoires et les kits de test.

Les quatre députés ont également appelé à l'inclusion des pays des Balkans occidentaux dans les futurs marchés publics européens communs d'équipements médicaux d'urgence.

«L'UE a à plusieurs reprises suspendu le processus d'intégration des Balkans occidentaux. Néanmoins, ces pays nous soutiennent depuis des années en matière de migration et dans d'autres domaines. C'est maintenant à notre tour de faire preuve de solidarité », ont écrit les députés.

Feu vert pour la Macédoine du Nord et l'Albanie

Mardi 24 mars, le Conseil européen a donné son feu vert à l'ouverture des négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord et l'Albanie.

La réunion s'est tenue sous la forme d'une vidéoconférence en raison de la pandémie de COVID-19, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont approuvé la proposition à l'unanimité dans une procédure écrite.

La décision définit les conditions que les deux pays doivent remplir avant la convocation de ce qu'on appelle les «conférences intergouvernementales», avec lesquelles les négociations peuvent officiellement commencer.

L'accent est également mis sur la nouvelle méthodologie de conduite du processus de négociation.

Selon Kyuchyuk, qui est le rapporteur permanent du Parlement sur la Macédoine du Nord, le Conseil européen "a finalement réussi à répondre aux attentes des pays des Balkans occidentaux et de leurs citoyens".

Le feu vert pour entamer les négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord et l'Albanie montre que l'Europe peut prendre des décisions en temps de crise, a déclaré le député bulgare.

(Édité par Zoran Radosavljevic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *