Catégories
Europe actualité

L'EIA diminue le volume d'extraction de pétrole prévu au Kazakhstan pour 2020

BAKU, Azerbaïdjan, 29 mars

Par Nargiz Sadikhova – Tendance:

Le Kazakhstan produira 2,02 millions de barils de pétrole et d'autres liquides par jour en 2020, selon Trend, en référence aux perspectives énergétiques à court terme (STEO) de mars de la US Energy Information Administration (EIA).

Selon les prévisions de l'EIA, ce chiffre est passé de 2,03 millions de barils par jour dans le rapport précédent.

"Le Kazakhstan a produit 2,03 millions, 1,85 million, 1,96 million et 2,02 millions de barils de pétrole et d'autres liquides par jour au cours des premier, deuxième, troisième et quatrième trimestres de 2019, respectivement", indique le rapport.

"L'EIA estime également que la production de pétrole du Kazakhstan sera de 2 millions de barils par jour au 1T2020 (2,03 millions dans le dernier rapport), de 1,98 million de barils par jour au 2T2020 (1,99 million dans le dernier rapport), de 2,02 millions de barils par jour au 3T2020 ( 2,03 millions) et 2,06 millions de barils par jour au 4T2020 (2,06 millions dans le dernier rapport) ", indique le communiqué.

L'EIA a déclaré que le volume d'extraction de pétrole prévu du Kazakhstan en 2021 est de 2 millions de barils par jour.

L’EIA rapporte que la production quotidienne de pétrole et d’autres liquides du Kazakhstan s’élevait à 1,96 million de barils en 2018.

Le matin du 9 mars 2020, le brut Brent a chuté de 25%, tombant à son plus bas niveau depuis février 2016 et enregistrant les plus fortes baisses en pourcentage sur une journée depuis le 17 janvier 1991.

<! –->
<! –

->

Les volumes d'échanges du premier mois ont atteint des niveaux record lors de la session précédente après qu'un pacte de trois ans entre l'Arabie saoudite et la Russie et d'autres grands producteurs de pétrole visant à limiter l'offre s'est effondré le 6 mars 2020.

Fin 2018, l'OPEP et un certain nombre de pays non affiliés (le Kazakhstan en fait partie) ont décidé de prolonger l'accord sur la réduction de la production pétrolière, en vigueur depuis début 2017. Les pays ont convenu de réduire leur production par un total de 1,2 million de barils par jour par rapport au niveau d'octobre 2018.

Une décision a été prise à Vienne le 2 juillet 2019, concernant la prolongation de l'accord sur la réduction de la production de pétrole par les pays de l'OPEP et les non-membres de l'entente jusqu'à la fin du premier trimestre 2020.

Le Kazakhstan a soutenu la décision de réduire l'extraction de pétrole de 500000 barils supplémentaires par jour dans le cadre de l'accord OPEP + en vertu de la décision prise lors de la 7e réunion ministérielle de l'OPEP et non-OPEP tenue à Vienne, en Autriche, le 6 décembre 2019.

Ainsi, les derniers engagements du Kazakhstan dans le cadre de l'accord étaient de 1 843 millions de barils par jour contre 1,86 million de barils un jour auparavant.

Suivez l'auteur sur Twitter: @nargiz_sadikh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *