Catégories
Europe actualité

Le Conseil d'administration de la BEI approuve un Fonds paneuropéen de garantie de 25 milliards d'euros pour répondre à la crise # COVID-19

> @Getty Images "/>
 
<figcaption class=© Getty Images

Le conseil d'administration de la Banque européenne d'investissement (BEI) a convenu aujourd'hui (27 mai) de la structure et de l'approche commerciale du nouveau Fonds paneuropéen de garantie (FEM) pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de COVID-19. Le Fonds a été approuvé par le Conseil européen le 23 avril dans le cadre du plan de réponse global COVID-19 de l'UE. Il permettra au groupe BEI d'étendre son soutien à la plupart des petites et moyennes entreprises européennes (PME), en fournissant jusqu'à 200 milliards d'euros de financement supplémentaire.

«Les dégâts économiques causés par la pandémie de COVID-19 deviennent chaque jour plus visibles: des centaines de milliers de petites et moyennes entreprises européennes se battent pour leur survie. Le Fonds paneuropéen de garantie est une réponse rapide et ciblée à leurs besoins urgents, complétant les efforts nationaux des États membres », a déclaré le président de la BEI, Werner Hoyer. «Nous sommes reconnaissants de la confiance que les États membres nous accordent, la banque de l'UE. Nous travaillerons en étroite collaboration avec les institutions nationales pour veiller à ce que les entreprises puissent accéder rapidement à l'aide sous la forme dont elles ont besoin. »

Outre la création et la gestion du FEM, le groupe BEI met également en œuvre le programme d'urgence les mesures annoncé en mars pour réutiliser les garanties existantes et aider les entreprises de l'UE à surmonter les conséquences de la crise. La première mesure, lancée par le Fonds européen d'investissement (FEI) le 6 avril, offre des garanties dédiées soutenues par l'UE pour limiter l'impact de la pandémie, mettant à disposition 8 milliards d'euros de financement pour les PME et les ETI à travers l'Europe.

Le Groupe BEI utilise également les instruments financiers existants partagés avec la Commission européenne – principalement l'InnovFin Infectious Disease Finance Facility – pour financer des projets visant à enrayer la propagation du coronavirus, à trouver un remède et à développer un vaccin. Le groupe BEI soutiendra des mesures d'urgence pour financer les améliorations urgentes des infrastructures et les besoins en équipements dans le secteur de la santé, en utilisant les prêts-cadres existants ou les montants non décaissés des projets de santé existants. Le portefeuille actuel de projets du groupe BEI dans le secteur de la santé s’élève à environ 6 milliards d’euros.

Informations détaillées sur l'aide offerte par la BEI et le FEI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *