Catégories
Europe actualité

Le Brésil déclare l'état d'urgence de COVID-19 alors que l'approbation de Bolsonaro glisse

Le Brésil a déclaré l'état d'urgence vendredi, libérant des fonds pour que le gouvernement fédéral lutte contre une crise de coronavirus qui a nui à la popularité du gouvernement du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, rapporte Trend citant Reuters.

Le Sénat a approuvé une mesure permettant au gouvernement de déroger aux objectifs budgétaires cette année, les sénateurs votant à distance après que deux d'entre eux ont été testés positifs pour le virus causant la maladie respiratoire COVID-19.

Bolsonaro fait l'objet de critiques alors qu'il cherche à équilibrer les principaux problèmes de santé publique et la protection de l'économie brésilienne en difficulté. La pandémie présente de graves risques politiques pour le populiste, qui l'a initialement qualifié de «fantasme».

Vendredi, dans des commentaires aux journalistes, il a critiqué les gouverneurs des États pour avoir pris des «mesures extrêmes» qui nuisent à l'économie.

Le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, João Doria, a déclaré qu'une urgence publique à l'échelle de l'Etat entrerait en vigueur samedi, visant à permettre au gouvernement de mieux lutter contre le virus. Tous les parcs et services publics non essentiels fermeront jusqu'à la fin avril.

Doria a défendu cette décision et a critiqué Bolsonaro.

"Nous faisons ce qu'il ne fait pas", a déclaré Doria. "Et quand il le fait, il le fait mal."

L'approbation du gouvernement de Bolsonaro est tombée à un niveau record cette semaine, selon un sondage XP Investimentos publié vendredi. Seulement 30% des personnes interrogées ont jugé son administration «bonne» ou «excellente», contre 36% la qualifiant de «mauvaise» ou «horrible».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *