Catégories
Europe actualité

L'Allemagne lève un avertissement de voyage pour l'Europe – EURACTIV.fr

Le 15 juin, les avertissements allemands concernant les voyages à destination des pays de l'UE, notamment de l'espace Schengen étendu et du Royaume-Uni, prendront fin, a déclaré mercredi 3 juin le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas. Pour le moment, l'Espagne et la Norvège sont exclues, tant que les couvre-feux et les interdictions d'entrée y sont toujours appliqués. Reportage d'EURACTIV Allemagne.

Les avertissements de voyage sont remplacés par des avis de voyage individuels, sur la base desquels on peut évaluer les risques potentiels.

À cet égard, Maas a souligné que «les avertissements de voyage ne sont pas une invitation à voyager».

"Nous ne nous sommes pas facilité la tâche avec cette décision", a déclaré le ministre des Affaires étrangères. «Le contexte de la décision a été l'évolution positive dans de nombreux pays, où les taux d'infection diminuent et la vie publique reprend.»

Transports européens, un plan touristique vise à protéger les vacances d'été

Mercredi (13 mai), la Commission européenne adoptera une stratégie globale – déjà vue par EURACTIV – qui vise à garantir la réouverture des gouvernements pour les activités touristiques de manière coordonnée. L’exécutif européen s’impliquera également dans le débat conflictuel «coupons contre remboursements».

Seuil de freinage d'urgence allemand pour les pays étrangers

Cependant, "la pandémie est loin d'être terminée", a déclaré Maas.

Pour éviter qu'une résurgence du tourisme n'entraîne une deuxième vague d'infection, le gouvernement allemand a l'intention de suivre de près la situation dans d'autres pays.

Ce faisant, il utilise un instrument déjà en place pour surveiller les régions allemandes: le soi-disant «seuil de freinage d'urgence». Si un pays enregistrait plus de 50 personnes nouvellement infectées pour 100 000 habitants sur sept jours, l'Allemagne devrait réagir et , si nécessaire, émettez un autre avertissement de voyage.

Maas a également précisé que les efforts de rapatriement sans précédent des citoyens allemands au printemps ne se répéteraient pas. Cela faisait partie de la décision du cabinet, a-t-il dit.

Le sud de l'Europe affirme qu'un plan de sortie commun est nécessaire pour sauver le tourisme

Dans l'édition d'aujourd'hui des Capitales, découvrez la ministre allemande de l'Économie, Altmaier, qui propose de renflouer les entreprises, mais sous certaines conditions, les tentatives de la Croatie pour aider le secteur touristique fortement touché à traverser la tempête de la pandémie de coronavirus.

Coordination avec Bruxelles

En ce qui concerne les avertissements de voyage pour les pays tiers, le gouvernement allemand attend la décision de la Commission européenne cette semaine. Il est prévu que cette question sera traitée lors de la réunion du cabinet la semaine prochaine.

Le contrôle des critères d'évaluation de la situation de sécurité de l'UE (en dehors du seuil de freinage d'urgence) devrait être harmonisé au niveau européen. Cela comprend, par exemple, les capacités du système de santé ou la question de savoir si les personnes infectées peuvent être renvoyées dans leur pays d'origine.

(Édité par Benjamin Fox)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *