Catégories
Europe actualité

L'Allemagne assouplit les contrôles aux frontières des coronavirus pour les travailleurs agricoles – EURACTIV.fr

L'Allemagne permettra aux travailleurs étrangers d'entrer dans le pays pour aider à récolter des fruits et légumes dans les fermes, a annoncé jeudi le gouvernement, assouplissant les restrictions de voyage imposées pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Des pays de l'Union européenne, dont l'Allemagne, ont mis en place des contrôles aux frontières pour enrayer la propagation du virus, mais avec pour effet secondaire d'empêcher les travailleurs frontaliers de se rendre à leur travail.

Les agriculteurs et transformateurs de légumes allemands avaient averti que de telles restrictions empêcheraient des milliers d’aides agricoles saisonnières d’Europe de l’Est de récolter les fruits et d’entreprendre des plantations dans les fermes allemandes, ce qui pourrait entraîner une réduction des récoltes de fruits et légumes et des prix plus élevés.

La plupart des travailleurs agricoles viennent de pays de l'est de l'UE, dont la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie.

La Commission de l'Union européenne a également exhorté lundi les pays de l'UE à autoriser les centaines de milliers de travailleurs migrants saisonniers qui plantent ou récoltent des cultures à traverser les frontières malgré les mesures nationales visant à contenir le coronavirus.

Le ministère allemand de l'Agriculture a déclaré jeudi qu'il était parvenu à un accord avec le ministère allemand de l'Intérieur pour autoriser jusqu'à 40 000 travailleurs agricoles saisonniers dans le pays en avril et 40 000 autres en mai.

Les travailleurs devraient voyager par avion plutôt que par bus pour se protéger contre la menace du coronavirus, a déclaré le ministère de l'Agriculture.

Une série d'autres conditions incluent les travailleurs saisonniers subissant un contrôle médical et gardant leurs distances les uns des autres pendant qu'ils travaillent, tandis que leur logement ne devrait contenir que la moitié du nombre normal de personnes.

En outre, les deux ministères ont déclaré qu'ils chercheraient à attirer 10 000 personnes supplémentaires en Allemagne pour travailler dans des exploitations agricoles, notamment des chômeurs, des étudiants, des demandeurs d'asile et des personnes temporairement mises à pied.

"Aujourd'hui, nous avons trouvé une solution pragmatique et orientée vers les objectifs qui répond à deux exigences justifiées", a déclaré la ministre allemande de l'Agriculture, Julia Kloeckner. "Protection contre l'infection d'un côté et sécurisation de la récolte de l'autre côté."

Les agriculteurs allemands étaient particulièrement préoccupés par le manque de travailleurs pour la récolte d'asperges qui commence dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *