Catégories
Europe actualité

La Maison Blanche limite les voyages du Brésil aux États-Unis en raison d'un coronavirus

La Maison Blanche a déclaré dimanche qu'il interdisait à la plupart des citoyens non américains de voyager aux États-Unis s'ils avaient été au Brésil au cours des deux dernières semaines, deux jours après que la nation sud-américaine soit devenue le point n ° 2 mondial des cas de coronavirus. , Trend rapporte citant Reuters.

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany, a déclaré que les nouvelles restrictions aideraient à garantir que les ressortissants étrangers n'introduiraient pas d'infections supplémentaires aux États-Unis, mais ne s'appliqueraient pas aux flux commerciaux entre les deux pays.

Plus tôt dimanche, le conseiller à la sécurité nationale, Robert O’Brien, a déclaré à «Face the Nation» à CBS qu’il espérait que cette décision pourrait être reconsidérée à un moment donné.

"Nous espérons que ce sera temporaire, mais en raison de la situation au Brésil, nous allons prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger le peuple américain", a déclaré O’Brien.

Vendredi, le Brésil a dépassé la Russie pour devenir le point n ° 2 mondial des cas de coronavirus, juste derrière les États-Unis, et compte maintenant plus de 347 000 personnes infectées par le virus, a déclaré le ministère de la Santé.

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi qu'il envisageait d'imposer une interdiction de voyager depuis le Brésil.

«Je ne veux pas que des gens viennent ici et infectent nos gens. Je ne veux pas non plus que les gens là-bas soient malades. Nous aidons le Brésil avec des ventilateurs. … Le Brésil a des problèmes, cela ne fait aucun doute », a déclaré Trump à la presse à la Maison Blanche.

O’Brien a déclaré que les États-Unis examineraient les restrictions pour les autres pays de l’hémisphère sud pays par pays.

Trump a suspendu l'entrée de la plupart des voyageurs en provenance de Chine, où l'épidémie a commencé, en janvier. Début mars, il a imposé des restrictions de voyage aux personnes venant d'Europe.

Les nouvelles restrictions interdisent la plupart des citoyens non américains qui ont visité le Brésil au cours des 14 derniers jours. Les titulaires de cartes vertes, les proches parents de citoyens américains et les membres d'équipage de conduite, entre autres, seraient exemptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *