Catégories
Europe actualité

La France veut suspendre les règles budgétaires de l'UE jusqu'en 2021 – EURACTIV.fr

Jeudi (21 mai), la France a appelé l'UE à suspendre ses règles budgétaires strictes pour les États membres pour cette année et l'année prochaine en raison des sévères économies affectées par la pandémie de coronavirus.

"Rien ne serait pire que de relancer l'économie tout en freinant les dépenses publiques", a déclaré le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, au journal Le Figaro.

"C’est l’erreur que nous avons commise en 2009", a-t-il ajouté, évoquant les conséquences de la crise financière de 2008.

"Nous espérons que les règles du pacte de stabilité seront suspendues pour 2020 et également pour 2021", a déclaré Le Maire.

Selon les règles de l'Union européenne, les États membres plafonnent leurs déficits budgétaires à 3% du PIB et maintiennent un ratio dette / PIB ne dépassant pas 60%.

Plus tôt cette semaine, la directrice de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré que la crise des coronavirus serait une bonne occasion de moderniser le pacte de stabilité et de croissance de l'UE, ses principales orientations de politique économique qui fixent les règles budgétaires.

Le pacte a effectivement été suspendu par la crise, Bruxelles acceptant de permettre aux 27 membres d'aller bien au-delà de ces limites de dépenses et d'emprunt alors qu'ils tentent de relancer leur économie.

"Je pense que les termes du pacte de stabilité et de croissance devraient être revus et simplifiés avant d'être remis en place lorsque nous sortirons de cette crise", a déclaré lundi M. Lagarde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *