Catégories
Europe actualité

La Bulgarie propose de reprendre le fret routier de l'UE et de le conduire en Turquie – EURACTIV.fr

Le Premier ministre bulgare Boyko Borisov proposera aux dirigeants européens lors de leur téléconférence, jeudi 26 mars, que son pays transborde des marchandises de camions en provenance des pays de l'UE à destination de la Turquie. L'alternative est que les conducteurs de l'UE attendraient 14 jours avant d'être autorisés à entrer en Turquie.

Ces derniers jours, d'énormes files d'attente de camions se sont formées à la frontière bulgaro-turque de Kapitan Andreevo, après que la Turquie a adopté des mesures drastiques liées à la pandémie de coronavirus.

Ankara n'autorise pas les camionneurs d'une liste de 67 pays, dont la plupart des pays de l'UE mais à l'exclusion de la Bulgarie, à entrer sur le territoire turc.

Il y a quelques jours, la Bulgarie a commencé à construire ce qui est probablement le plus grand parking pour camions du monde, à l'aéroport d'Uzundjovo, près de la frontière turque. L'aéroport d'Uzudjovo, datant de la période de la guerre froide, n'est plus utilisé comme tel depuis 1992.

L'idée est que la Bulgarie, avec son puissant secteur des transports, pourrait télécharger les marchandises des camions de l'UE à Uzudjovo, les télécharger sur sa propre flotte et se rendre en Turquie. L'alternative pour les camions de l'UE est qu'ils passent 14 jours de quarantaine à Uzundjovo.

Borissov a visité Uzundjovo et a écrit sur Facebook:

«J'ai donné à demain un délai pour que tout soit prêt – toilettes, eau, points de vente de nourriture, éclairage. Donc, si la crise s’aggrave, il y a maintenant une place pour les conducteurs. Nos ministres respectifs sont en contact permanent avec leurs homologues turcs et nous faisons de notre mieux pour résoudre le problème. »

Il a déclaré que la file d'attente des camions diminuait et «en quelques jours, la situation doit se normaliser. Avant d'introduire ces mesures, 400 camions étaient traités par 24 heures. Maintenant, leur nombre a augmenté de près de 3 fois au cours de la même période ».

Il a expliqué que la Turquie veut que chaque conducteur passe la période de quarantaine nécessaire en Bulgarie avant d'entrer sur son territoire, "mais nous ne pouvons pas laisser ces camions faire la queue à nos frontières extérieures".

«Cependant, la partie turque n'exige pas la mise en quarantaine des camions bulgares. C'est pourquoi je proposerai au Conseil européen ce soir que les camions européens chargés de Turquie et du Moyen-Orient soient transbordés en Bulgarie sur des camions bulgares, afin qu'ils puissent facilement passer à notre voisin du sud. »

La ministre bulgare des Affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva, a déclaré à la chaîne nationale BNT qu'il y avait deux options: soit des camions bulgares tireraient des remorques de l'UE sur le territoire turc, soit les remorques seraient téléchargées dans les trains.

(Édité par Zoran Radosavljevic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *