Catégories
Europe actualité

# COVID-19 – Le Conseil adopte un soutien temporaire pour atténuer les risques de chômage en cas d'urgence (SURE)

Dans le cadre de son programme d'aide d'urgence pour lutter contre l'impact économique de la crise du COVID-19, l'UE a mis en place un instrument temporaire pour aider les travailleurs à conserver leur emploi pendant la crise.

Le Conseil a adopté SURE, un régime temporaire qui peut fournir jusqu'à 100 milliards d'euros de prêts à des conditions favorables aux États membres. L'instrument permet aux États membres de demander un soutien financier de l'UE pour aider à financer les augmentations soudaines et sévères des dépenses publiques nationales, à compter du 1er février 2020, liées aux régimes nationaux de chômage partiel et à des mesures similaires, y compris pour les travailleurs indépendants, ou pour certaines mesures liées à la santé, en particulier sur le lieu de travail en réponse à la crise.

SURE est l'un des trois filets de sécurité, d'une valeur de 540 milliards d'euros, pour les emplois et les travailleurs, les entreprises et les États membres, contenus dans le rapport de l'Eurogroupe approuvé le 9 avril 2020. Les dirigeants de l'UE ont approuvé le rapport le 23 avril et appelé à ce que le paquet soit opérationnel avant le 1er juin 2020.

Zdravko Maric, vice-premier ministre et ministre des finances de la Croatie

«La pandémie de COVID-19 constitue un défi exceptionnel pour l'Europe, car elle met en danger de nombreuses vies et moyens de subsistance. Au-delà des implications pour la santé publique, l'épidémie a également provoqué des perturbations économiques et sociales massives, de nombreuses entreprises devant compter sur le soutien public pour préserver l'emploi. SURE sera un filet de sécurité essentiel pour protéger les emplois et les travailleurs, car il garantira que les États membres disposent des moyens nécessaires pour financer des mesures de lutte contre le chômage et la perte de revenus, ainsi que certaines mesures liées à la santé. »

Vice-Premier ministre et ministre croate des Finances Zdravko Maric

Afin de fournir aux États membres demandeurs une aide financière à des conditions favorables, la Commission lèvera des fonds sur les marchés internationaux de capitaux au nom de l'UE. Les prêts SURE seront soutenus par le budget de l'UE et les garanties fournies par les États membres en fonction de leur part dans le RNB de l'UE. Le montant total des garanties sera de 25 milliards d'euros.

Alors que tous les États membres pourront utiliser cet instrument, SURE agira comme un filet de sécurité particulièrement important pour les travailleurs des économies les plus durement touchées. Officiellement, l'aide financière sera accordée par une décision adoptée par le Conseil sur proposition de la Commission.

SURE sera disponible après que tous les États membres auront fourni leurs garanties. L'instrument sera ensuite opérationnel jusqu'au 31 décembre 2022. Sur proposition de la Commission, le Conseil peut décider de prolonger la période de disponibilité de l'instrument, à chaque fois pour une nouvelle période de 6 mois, si les graves perturbations économiques provoquées par la L'épidémie de COVID-19 persiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *